L’accord PNV-PSE mise sur des coupes et plus de précarité pour affronter la crise de la COVID-19

15/09/2020

Selon ELA, l’accord de programme signé par PNV et PSE-EE-PSOE pour structurer le nouveau Gouvernement basque est inquiétant. Il est dépourvu de mesures concrètes et celles qu’il recueille, rares, ne donnent pas réponse aux besoins sociétaux existants (surtout dans le cadre des conséquences de la pandémie que nous subissons) mais annoncent une aggravation des politiques néolibérales appliquées ces dernières années.

Enseignement : un appel à la grève le 15 septembre lancé par tous les syndicats

14/09/2020

ELA, LAB, Steilas, CCOO et UGT ont déposé un préavis de grève de l’enseignement dans la CAPV, tant public que privé, le 15 septembre pour exiger une reprise des cours avec toutes les garanties sanitaires. Pendant la matinée, des rassemblements ont été organisés dans de nombreux centres d’enseignement pour réclamer la même garantie.

Les effets de la pandémie du virus COVID-19 aggravent la crise économique et sociale et augmentent le chômage

14/09/2020

Les données publiées par le Service Public de l’Emploi montre que le nombre de personnes sans travail enregistré en HEH augmente à nouveau et atteint déjà 185.420. Depuis le début de la crise sanitaire il y a 34.000 chômeurs de plus. ELA souligne que les effets de la pandémie du COVID-19 aggravent la crise économique et sociétale qui étaient latents. Un changement substantiel des politiques appliquées s’avère nécessaire. Maintenant, plus que jamais, ELA insiste : l’emploi se défend en luttant pour les conditions de travail et une distribution juste de la richesse.

Le plan conçu par la Commission Européenne ne répond pas aux besoins existants après la crise sanitaire, économique et sociale

20/07/2020

ELA a présenté le 15 juillet un document qui reprend ses propositions pour faire face à l’impact de la COVID-19 et critique le plan conçu par la Commission Européenne qui “ne répond pas aux besoins existants après la crise sanitaire, économique et sociale”. Selon ELA, il faut éviter que l’augmentation du déficit public porte des ajustements structurels postérieurs. Cela implique un changement radical de la politique fiscale.

La Charte des Droits Sociaux du Pays Basque: “Pour renforcer le bien public et l’essentiel, il faut partager la richesse”

19/06/2020

La Charte des Droits Sociaux du Pays Basque (qui regroupe de nombreux syndicats et organisations sociale) a convoqué plusieurs mobilisations importantes pour le 19 juin sous la devise “Soigner le bien public et l’essentiel, en partageant la richesse. La vie d’abord!”

ELA propose un fonds qui complète les indemnités des plans de licenciements collectifs temporaires de manière progressive, en garantissant 100% des salaires inférieurs à 1.200 euros

04/06/2020

ELA exige au Gouvernement Basque qu’il s’engage et adopte des mesures visant à maintenir l’emploi pour éviter la destruction de milliers d’entreprises et de postes de travail à court terme. Le fonds proposé par ELA demandera l’implication du collectif patronal Confebask.

ELA propose 24 mesures concrètes pour obtenir “une issue juste” à la crise de la COVID 19

19/05/2020

Le document a présenté par ELA le 18 mai propose, par exemple : davantage d’impôts appliqués aux revenus élevés (imposition supplémentaire de 20% aux sociétés, maximum de 60% sur l’IRPF) ; publier les sous-traitances publiques et consolider l’emploi sans statut permanent des Administrations ; revenus minimums du SMIG (Salaire minimum interprofessionnel) pour des personnes sans emploi et bénéficiaires d’allocation de garantie de revenus) ; une banque publique en Navarre et le retour de Kutxabank à la propriété publique.

ELA, LAB, ESK, Steilas, EHNE et Hiru ont lancé un appel à la mobilisation le 27 mars dans les centres de travail ou dans les foyers, en défense de la santé, l’emploi et les conditions de travail

31/03/2020

Face à la détérioration croissante de la santé, de l’emploi et des conditions de travail des travailleurs et travailleuses, les syndicats interpellent les Gouvernements basque et navarrais, les organisations patronales Confebask et CEN pour qu’ils priorisent la santé, l’emploi et les conditions de travail. Ils exigent l’application de mesures de prévention nécessaires et effectives dans les services essentiels, l’arrêt de toute activité professionnelle non essentielle et la garantie de l’emploi et des conditions de travail.