51.000 personnes soutiennent l'ILP contre la pauvreté et l'exclusion sociale

17/10/2018

Des représentants de la Charte des droits sociaux d’Euskal Herria qui intègre la majorité syndicale basque ainsi que diverses organisations et entités sociales, ont remis au Parlement basque les 51.000 signatures qui avalisent l’Initiative législative populaire (ILP) contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

ELA est le syndicat qui a le plus grandi ces quatre dernières années

14/09/2018

ELA a présenté la campagne pour la nouvelle période concentrée d’élections syndicales auxquelles le syndicat se présente avec 36,20% de représentation en Hego Euskal Herria, le syndicat qui a le plus grandi ces quatre dernières années. Sa représentation s’est améliorée jusqu’à atteindre 40,83% dans la Communauté Autonome Basque et 22,86% en Navarre.

Le projet de décret du Gouvernement Basque sous-estime la représentation syndicale élue par la classe travailleuse basque

10/09/2018

Le 23 juillet ELA recevait par courrier le Projet de décret par le biais duquel le Gouvernement Basque prétend réguler l’institutionnalisation du dialogue social dans la Communauté Autonome. Le projet soutient qu’il suffit d’un seul syndicat pour que la patronale et le Gouvernement puissent atteindre un accord quel qu’il soit. ELA considère que c’est une manière de mépriser la réalité du syndicalisme basque. “Cela représente un geste de plus pour tenter de priver d’effet les résultats démocratiques des élections syndicales, en marginalisant le syndicalisme revendicatif”. ELA responsabilise le Président de cette proposition profondément antidémocratique.

ELA présente en 2018 une centaine de conventions porteuses d’acquis efficaces contre la précarité

27/07/2018

ELA présente le résultat de plus d’une centaine de conventions souscrites (huit d’entre elles sectorielles) dans toutes les territoires d’Hego Euskal Herria et dans tous les secteurs qui représentent des succès uniques contre la précarité. L’avancée qualitative dans la négociation collective de 2018 est venue accompagnée d’une grande poussée des conflits au travail. Le nombre de grèves réalisées par ELA a augmenté de 81% et dans les situations les plus précaires, celles des secteurs féminisés, les grèves ont été illimitées. C’est pourquoi la Caisse de Résistance s’est avérée être, une fois de plus, un instrument fondamental.

ELA souscrit la Convention pour l’hôtellerie de Biscaye

20/07/2018

La convention régira l’externalisation et la subrogation. Il s’agit d’un texte pionnier pour la garantie de l’application pour l’hôtellerie à tous les collectifs travailleurs du secteur. Ce texte met un frein à la précarisation des conditions de travail des départements externalisés en garantissant son application au monde de l’hôtellerie de Biscaye. Le droit à la subrogation du personnel est aussi garanti.

Les effectifs de la Médiathèque de Azkuna Zentroa de Bilbao atteignent un accord qui met fin à la grève

18/07/2018

Les effectifs de la médiathèque du Centre Azkuna de Bilbao, la représentation des entreprises adjudicataires et la représentation du Centre Azkuna ont souscrit un accord qui met fin aux 38 jours de grève que les travailleurs et travailleuses ont suivi et qui a supposé la fermeture de la Médiathèque.

Etcheverry: “On a préfiguré la voie stratégique sur laquelle bâtir la souveraineté d’Euskal Herria”

04/07/2018

Txetx Etcheverry, membre des Artisans de la Paix/Bakegileak et responsable de la Fondation Manu Robles-Arangiz à Bayonne, a participé au séminaire sur l’économie sociale transformatrice et la souveraineté, organisé par la Fondation Manu Robles-Arangiz en collaboration avec l’UNED-Bergara à la Faculté des lettres de l’UV-EHU à Vitoria-Gasteiz.

Fascisme : échos du passé

04/07/2018

Le fascisme est sans complexes. La seule option est de lui faire face si nous ne voulons pas nous y soumettre. Il faut écouter les voix du passé. Le fascisme manipule les instincts les plus bas. Il le fait quand il alimente la réaction contre les migrants pauvres demandeurs d’asile, qui fuient le changement climatique, la faim… Le fascisme y voit une opportunité.