Nouvelles

51.000 personnes soutiennent l'ILP contre la pauvreté et l'exclusion sociale

17/10/2018

Des représentants de la Charte des droits sociaux d’Euskal Herria qui intègre la majorité syndicale basque ainsi que diverses organisations et entités sociales, ont remis au Parlement basque les 51.000 signatures qui avalisent l’Initiative législative populaire (ILP) contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

ELA est le syndicat qui a le plus grandi ces quatre dernières années

14/09/2018

ELA a présenté la campagne pour la nouvelle période concentrée d’élections syndicales auxquelles le syndicat se présente avec 36,20% de représentation en Hego Euskal Herria, le syndicat qui a le plus grandi ces quatre dernières années. Sa représentation s’est améliorée jusqu’à atteindre 40,83% dans la Communauté Autonome Basque et 22,86% en Navarre.

Le projet de décret du Gouvernement Basque sous-estime la représentation syndicale élue par la classe travailleuse basque

10/09/2018

Le 23 juillet ELA recevait par courrier le Projet de décret par le biais duquel le Gouvernement Basque prétend réguler l’institutionnalisation du dialogue social dans la Communauté Autonome. Le projet soutient qu’il suffit d’un seul syndicat pour que la patronale et le Gouvernement puissent atteindre un accord quel qu’il soit. ELA considère que c’est une manière de mépriser la réalité du syndicalisme basque. “Cela représente un geste de plus pour tenter de priver d’effet les résultats démocratiques des élections syndicales, en marginalisant le syndicalisme revendicatif”. ELA responsabilise le Président de cette proposition profondément antidémocratique.

ELA présente en 2018 une centaine de conventions porteuses d’acquis efficaces contre la précarité

27/07/2018

ELA présente le résultat de plus d’une centaine de conventions souscrites (huit d’entre elles sectorielles) dans toutes les territoires d’Hego Euskal Herria et dans tous les secteurs qui représentent des succès uniques contre la précarité. L’avancée qualitative dans la négociation collective de 2018 est venue accompagnée d’une grande poussée des conflits au travail. Le nombre de grèves réalisées par ELA a augmenté de 81% et dans les situations les plus précaires, celles des secteurs féminisés, les grèves ont été illimitées. C’est pourquoi la Caisse de Résistance s’est avérée être, une fois de plus, un instrument fondamental.

ELA souscrit la Convention pour l’hôtellerie de Biscaye

20/07/2018

La convention régira l’externalisation et la subrogation. Il s’agit d’un texte pionnier pour la garantie de l’application pour l’hôtellerie à tous les collectifs travailleurs du secteur. Ce texte met un frein à la précarisation des conditions de travail des départements externalisés en garantissant son application au monde de l’hôtellerie de Biscaye. Le droit à la subrogation du personnel est aussi garanti.

Fascisme : échos du passé

04/07/2018

Le fascisme est sans complexes. La seule option est de lui faire face si nous ne voulons pas nous y soumettre. Il faut écouter les voix du passé. Le fascisme manipule les instincts les plus bas. Il le fait quand il alimente la réaction contre les migrants pauvres demandeurs d’asile, qui fuient le changement climatique, la faim… Le fascisme y voit une opportunité.

Une fiscalité faible et injuste

11/06/2018

Nous subissons une politique fiscale injuste qui favorise le patronat et le capital. C’est une question d’intérêts et de distribution de la richesse. ELA a rappelé que la pression fiscale en Hego Euskal Herria est inférieure de 7,7 points par rapport à celle de la moyenne de l’Union Européenne.

Le gain avant l’environnement

07/06/2018

Pour la journée mondiale de l’Environnement, ELA a organisé une journée à la salle de Tabakalera, à Saint Sébastien. Sous la devise «Politiques des Institutions Basques: Business OUI. Environnement NON" , le syndicat dénonçait les politiques des administrations publiques en matière d’environnement.

ELA condamne le massacre perpétré par Israël contre la population Palestinienne et dénonce l'ouverture de l'ambassade américaine à Jérusalem

16/05/2018

L'ELA rejette et dénonce l'ouverture de l'ambassade américaine à Jérusalem. Cette décision unilatérale des États-Unis suppose la violation des résolutions des Nations Unies sur la Palestine et le déni de son existence. 70 ans après le début des politiques d'occupation et de colonisation de l'Etat d'Israël, les violations constantes des droits de l'homme continuent avec la complicité de la communauté internationale.

ELA considère que la décision de l’ETA aide à avancer vers la paix

11/05/2018

ELA salue la décision de l’ETA de mettre fin à son existence. Cette décision est cohérente avec celle d’octobre 2011 qui supposait la fin de son activité armée. Elle est aussi opportune après le désarmement l’année dernière. Elle ouvre des possibilités, après la déclaration récente sur le mal causé, et elle aidera à avancer vers la paix.

La mobilisation ouvre la voie à la lutte contre l’inégalité et la pauvreté

11/05/2018

Des milliers de personnes- à peu près 14.000- ont répondu le Premier mai à l’appel aux mobilisations de ELA pour revendiquer que personne n’est de trop ici. Cette année le rendez-vous était double, à Bilbao et à Pampelune, et de nouveau il agglutinait des foules qui décidaient de se mobiliser pour les droits de la classe travailleuse.

Le 8 mars, une grève féministe historique

09/03/2018

Des dizaines de milliers de femmes ont répondu à l’appel aux arrêts de travail convoqués par les syndicats et elles ont participé aux grandes manifestations qui ont eu lieu au Pays Basque, dans le cadre des mobilisations convoquées par le mouvement féministe pour aujourd’hui, 8 mars, Journée internationale des femmes. Tous les locaux de ELA ont été fermés coïncidant avec les arrêts convoqués, le matin de 11h00 à 15H00 et l’après-midi de 18h00 à 22h00.

Les signataires de la Charte des droits sociaux ont présenté au Parlement basque l’Initiative Législative Populaire contre la pauvreté et l’exclusion sociale

05/03/2018

Les signataires de la Charte des droits sociaux du Pays Basque dont ELA forme partie ont présenté le 23 février au Parlement Basque l’Initiative populaire qui va être développée pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. L’objectif de cette initiative populaire est de couper court à la pauvreté et à l’exclusion sociale et de réclamer un système public de protection sociale de qualité. Un minimum de 10.000 signatures est nécessaire pour que l’initiative prospère au Parlement Basque. Cette initiative va être lancée aussi en Navarre mais elle y sera présentée plus tard.

Le Tribunal Constitutionnel ouvre à nouveau la porte au fracking

08/02/2018

ELA dénonce que le manque de souveraineté énergétique nous impose un modèle insoutenable et favorise le fracking. Le Tribunal Constitutionnel a déclaré inconstitutionnelle la Loi Basque Antifracking et a annulé une partie de ses articles, pour cause de non compétences en la matière.

La lutte contre la précarité et pour des hausses de salaires conformes à la croissance de l’économie, objectifs de ELA

07/02/2018

Après avoir résisté aux offensives de la patronale ces dernières années, ELA fait face à la négociation collective de 2018 avec l’objectif de récupérer ce qui s’est perdu ces dernières années. En ce sens, les priorités de ELA pour le présent exercice seront d’en finir avec les situations de précarité, obtenir les hausses de salaire conformes à la croissance de l’économie et palier aux conséquences des réformes du travail. « Récupérer ce qui nous est dû!» sera le slogan de la campagne présentée ce matin à Bilbao par le Secrétaire général Adolfo Muñoz “Txiki” et le responsable de la négociation collective, Pello Igeregi.

Le Gouvernement espagnol agit sur le mode vengeance et emprisonne le Gouvernement catalan

03/11/2017

Le Gouvernement espagnol instrumentalise le pouvoir judiciaire et poursuit son opération de vengeance contre les représentants légitimes du peuple catalan. Il en fait des prisonniers politiques, du fait de cette poursuite en justice au prétexte de leur activité politique. Cette pratique honteuse met en évidence la dégradation de la « démocratie » espagnole.

ELA atteint un accord historique qui met fin à la grève des résidences, la plus longue de l’histoire de la Biscaye

02/11/2017

La convention reprendra les revendications des travailleuses : 35 heures hebdomadaires, une augmentation de salaire de plus de 140 euros mensuels et 100% du salaire en cas d’arrêt de travail pour cause d’accident ou de maladie professionnelle. Des représentantes de ELA ont souscrit un accord aujourd’hui, vendredi 27 octobre, avec les trois patronales du secteur (Gesca, Lares et Elbe) un accord qui met fin à la grève que les travailleuses des résidences de Biscaye maintenaient depuis plus de deux ans. Après la signature de l’accord au Conseil des Relations Professionnelles et au vu de la position favorable des déléguées dans les assemblées des derniers jours, les travailleuses ont décidé de mettre fin à la grève.

ELA défend devant la Confédération européenne des syndicats le droit de décision du peuple de Catalogne

30/10/2017

Lors de la réunion du CES (Confédération Européenne des syndicats) tenue aujourd’hui à Bruxelles, Adolfo Muñoz “Txiki” et Laura González de Txabarri, secrétaire général et responsable à l’international respectivement du Syndicat ELA ont défendu le droit de la Catalogne à être sujet politique souverain. ELA a expliqué que l’origine du conflit Catalogne-État ne venait pas des 6 et 7 septembre ni des résolutions alors approuvées au Parlement catalan. L’origine est la conséquence du dédain systématique de la part de l’État espagnol qui n’a pas respecté les décisions adoptées démocratiquement par le peuple catalan.

Face au manque de volonté des patronats LARES et ELBE, les travailleurs des résidences de Biscaye convoquent une marche à pied dans toute Biscaye

23/10/2017

Les travailleuses de résidences de Biscaye en grève, commenceront le mardi prochain, 17 de ce mois, une marche à pied qui parcourra toute la Biscaye et terminera le samedi 21 devant la Députation Forale de Biscaye. Elles dénoncent que les patronales LARES et ELBE ne manifestent aucune volonté d’arriver à un accord qui mettrait fin au conflit.

CCOO et UGT veulent baisser de 50% les salaires de l’hôtellerie

23/10/2017

Les deux syndicats ont recouru le I Accord cadre de l’hôtellerie de la Communauté autonome basque, souscrit par ELA, LAB et la patronale basque Confebask et la Fédération de l’Hôtellerie. Deux jours avant la contestation, signée le 18 septembre, Loli García, secrétaire générale de CCOO d’Euskadi, déclarait aux médias “cet accord ne sera pas recouru” et que la dénonce pour contestation “est une fausseté”. ELA et LAB avions déjà annoncé cela fait un temps, que suivant la politique d’étatisation, les syndicats CCOO et UGT avaient l’intention de recourir le I Accord cadre de l’hôtellerie. Par le biais de cet accord on obtenait de donner priorité à l’application des conventions collectives souscrites au Pays Basque aux travailleurs du secteur de l’hôtellerie du Pays Basque et la protection de leurs conditions de travail face aux coupes qui pourraient venir de Madrid.

La fatigue tue! Semaine d’action du secteur du transport routier de marchandises

23/10/2017

Entre le 9 et 13 octobre, le Syndicat ELA s’est mobilisé dans le cadre de la campagne organisée par la Fédération Internationale du Transport (ITF) que notre syndicat souscrit. Jeudi 12 octobre, une unité d’information se rendait au péage d’Irun (direction France) de 9h30 à 11h00, pour informer les transporteurs et leur faire prendre conscience des principaux problèmes d’un secteur à chaque fois plus déstructuré.

Muñoz: Il est impossible d’emprisonner tout un peuple

02/10/2017

Pour Muñoz, les scènes de répression misérable qui ont eu lieu sont le reflet fidèle du nationalisme espagnol. L’État ne conçoit pas d’autre alternative que la répression. Il est impossible de convenir le droit de décision avec l’héritier de Franco tout comme il est inacceptable de maintenir le PP, un parti corrompu et répresseur, dans quelque domaine que ce soit. “ ELA manifeste son soutien ferme à la société catalane. La répression de l’État ne freinera pas la volonté organisée d’un peuple qui rejoint le courage politique de ses représentants institutionnels. Vous écrivez dans l’histoire de l’Europe une page émouvante de lutte démocratique.”

Pour la démocratie et contre la répression en Catalogne

29/09/2017

ELA défend la liberté des peuples et la solidarité internationale et, par conséquent, soutient le droit du peuple catalan à décider de son statut politique. ELA se félicite de constater qu’une fois épuisées toutes les voies pour aborder le conflit de manière bilatérale, les institutions catalanes ont assumé la clameur populaire et décidé d’avancer de manière unilatérale pour que le peuple décide.

ELA manifeste sa totale adhésion au processus catalan

25/09/2017

Une réunion s’est tenue cette après-midi entre le président Puigdemont et une délégation de ELA formée par son secrétaire général Adolfo Muñoz “Txiki” et Joseba Villarreal. Le matin, la délégation s’était réunie avec la présidente du Parlement de Catalogne puis avec Jordi Turull, conseiller de Présidence de la Generalitat. ELA a transmis à ces responsables politiques son total appui et son rejet des initiatives répressives du Gouvernement espagnol soutenues par le PSOE et C's.

ELA condamne l’escalade de répression de l’État contre La Catalogne

25/09/2017

ELA condamne la décision politique du Gouvernement espagnol de faire arrêter des hauts responsables du Gouvernement catalan et les perquisitions dans des dépendances de la Generalitat et d’autres organismes et entreprises. Cette escalade de répression constitue une attaque illégitime contre les institutions catalanes et l’ensemble de la Catalogne. À conséquence des épisodes répressifs de ce matin, les réunions que notre secrétaire général Txiki Muñoz allait maintenir avec le président de la Generalitat de Catalogne, Carles Puigdemont et le vice-président Oril Junqueras ont été suspendues.